top of page

Le métier de TEC : une expérience immersive au cœur de la recherche médicale

Café à la main (pour bien tenir la journée !), je suis un(e) technicien(ne) de recherche clinique passionné(e) par mon travail. Je commence par vérifier le planning des inclusions des patients ou les visites de suivi dans les différentes études en cours. Cela implique une grande organisation et une excellente gestion du temps pour garantir que tout se déroule comme prévu.

Ma journée commence avec une consultation à 9h15, à laquelle je me précipite en courant. C'est l'un des moments les plus excitants de ma journée car je peux assister aux consultations avec le médecin investigateur pour recueillir toutes les informations nécessaires pour l'étude. Pendant ces consultations, il est essentiel de rester attentif à tout et de ne rater aucune information.


S'agissant d'une visite d'inclusion, cela prend plus de temps que les visites de suivi et j'apprécie particulièrement ces moment-là. Le médecin explique le protocole au patient, recueille son consentement, pose des questions au patient sur ses antécédents médicaux et/ou chirurgicaux…etc. C'est passionnant de découvrir la vie médicale du patient et de la suivre comme un film. Parfois, c'est tellement triste, et parfois c'est de vraies leçons de vie, car certains patients sont tellement courageux et malgré leurs maladies, ils gardent le sourire !


À la fin de la consultation, je récupère l'ordonnance de prescription du médicament faite par le médecin. Je préviens ensuite la pharmacie de l'hôpital et je me dirige vers elle pour récupérer le traitement du patient. Ensuite, j'apporte le traitement à l'infirmier(e) de recherche clinique (IRC) qui administre le traitement au patient et s'occupe de la surveillance post-administration pour surveiller d'éventuels effets indésirables.


J’enchaine ensuite avec les prochaines consultations toute la matinée. Les pratiques peuvent être différentes selon les études. Celles qui nécessitent plusieurs examens cliniques et l'intervention des IRC peuvent prendre plusieurs heures entre consultation, prélèvements, administration du traitement, etc. C'est assez long pour le patient, mais nécessaire pour l'amélioration de son état de santé. Le rôle des techniciens de recherche clinique est de s'assurer que tout se déroule comme prévu et de surveiller de près les patients pour minimiser les risques.


Après une pause déjeuner bien méritée, je me remets au travail en commençant par la saisie des données sur l'e-CRF et le traitement des queries envoyées par l'ARC promoteur. C'est une étape importante qui permet de suivre l'évolution des patients dans les études en cours et de collecter toutes les informations nécessaires pour les analyses ultérieures. Cependant, la saisie des données peut parfois s'avérer difficile et chronophage, car il faut scruter tous les dossiers médicaux pour trouver les informations pertinentes et les saisir avec précision.

Malheureusement, je suis souvent interrompu(e) par des appels téléphoniques de patients pour diverses raisons, telles que des événements indésirables, des annulations de rendez-vous ou des questions diverses. Bien que cela puisse être parfois frustrant, je sais que c'est une partie importante de mon travail et que je dois être disponible pour aider les patients dans leurs démarches.


Malgré les imprévus, j'essaie de garder le cap et de respecter le planning des études en cours. Cela peut parfois être difficile, surtout lorsqu'il y a des excursions de températures de stockage des médicaments à la pharmacie, des livraisons qui n’arrivent pas à temps ou des retards de patients en consultation qui décalent toute la planification.


Le vrai challenge du métier est de savoir gérer toutes ces situations imprévues de manière professionnelle et de garder son calme en toutes circonstances. Il faut également être capable de travailler en équipe et de collaborer avec les autres membres de l'équipe de recherche clinique pour atteindre les objectifs fixés.


Malgré les difficultés, j'aime vraiment mon travail de technicien(ne) de recherche clinique. Travailler sur différents airs thérapeutiques est très intéressant et enrichissant, car cela me permet de découvrir de nouveaux domaines et de continuer à apprendre tout au long de ma carrière. De plus, le contact avec les patients est une partie essentielle de mon travail et je trouve cela très gratifiant de pouvoir aider les gens à améliorer leur état de santé.


En fin de journée, je rentre chez moi fatigué(e) mais satisfait(e) du travail accompli. Je sais que demain sera une nouvelle journée remplie de défis, mais je suis prêt(e) à les affronter avec motivation et détermination.

1 commentaire


Très bien résumé ! merci pour cet article très explicatif, on apprends énormément de choses.

J'aime
bottom of page